fbpixel

Besoin de vous informer ou de nous rencontrer pour vous orienter?

Comment l’École Persiaux s’adapte au changement

C’était vendredi 13 mars. Si la date pouvait sembler prémonitoire, personne ne s’y attendait vraiment. Les rassemblements sont limités à 100 personnes, 50 dans les restaurants et bars. Les écoles, quant à elles, attendent les instructions du Conseil Fédéral.

Si les portes de l’école fermaient, le chemin de l’apprentissage quant à lui devrait rester ouvert. Ce fameux vendredi 13, l’Ecole Persiaux n’a pas tardé à réagir. Dès le matin, une solution de visioconférence ainsi qu’un Cloud afin que les étudiants.e.s puissent y déposer et retirer des fichiers se mettent en place. En parallèle, les élèves sont informés de la probabilité d’un confinement, synonyme de cours à la maison et commencent à installer avec leurs enseignants l’application qui leur permettra de suivre leurs premiers cours depuis chez eux.

Durant le weekend, l’équipe administrative s’attèle à la configuration de ce nouveau dispositif éducatif pendant que les enseignants préparent leurs cours en ligne. Grâce à l’énergie de chacun, lundi 16 mars dès 8h00, nos 110 étudiant.e.s recevaient une invitation pour chacun de leurs cours. « Pour s’assurer de ne perdre aucun élève dans ces changements, nous avons changé notre politique en matière d’absence. Cette première semaine de confinement, les relevés de présence ont été envoyés chaque soir au lieu du vendredi. Mais dès le lundi, tous nos élèves étaient présents, assidus, et motivés. La preuve que, eux aussi, savent s’adapter aux événements » précise la direction.

Outre la question de l’organisation, se posait aussi celle du matériel. Si aujourd’hui, tout le monde possède un Smartphone, il n’en est pas de même avec les ordinateurs. Ainsi, l’École Persiaux a prêté gratuitement, sur la confiance, une trentaine d’ordinateurs aux étudiants.e.s qui n’en possédaient pas. Rigueur sanitaire oblige, certains ont même été livrés à domicile pour éviter les transports en commun.

 « Plus d’un mois s’est désormais écoulé depuis la fermeture des portes. Nous sommes très fiers de constater la rapidité avec laquelle chacun a réagi. De l’équipe administrative aux étudiants.e.s, en passant par les professeurs mais aussi les parents d’élèves. Tout le monde s’est mobilisé pour que l’enseignement soit maintenu. Et c’est finalement ce qui nous tient le plus à cœur : que nos élèves apprennent et grandissent dans les meilleures conditions » déclarent Yvan et Kevin Persiaux.